Lettre ouverte à mes kilos

Bon voilà, il faut que je vous dise … je vous aime (enfin pas tant que ça) mais je vous quitte (eh oui, ça a trop duré).

C’est vrai que nous avons partagé plein de bons moments, autour d’un pot de vanille macadamia, par exemple. Mais comme toutes les bonnes histoires ont une fin, la nôtre approche à grand pas.

Certes, cela fait un certain temps (beaucoup trop pour moi d’ailleurs) que nous cohabitons ensemble, dans des vêtements trop larges à mon goût. Car moi aussi, je veux pouvoir remettre un joli pantalon en taille 38 (je ne demande pas non plus la lune) ou me pavaner devant mon mari avec une jolie robe d’été sans me dire que je dois penser à rentrer le ventre…

Je compte sur vous pour m’aider et me soutenir dans cette transition difficile (en effet, je n’ai jamais aimé les grands adieux). Si vous vous accrochez, cela va me rendre triste, et ne rendra nos adieux que plus longs et pénibles, donc autant les rendre courts et brefs plutôt que de les faire s’éterniser ! Disons-nous au revoir tout simplement, sans se dire que l’on se reverra car je compte bien ne plus être si hospitalière avec vous. Vous que l’on pourrait surnommer Tanguy ! On vous offre quelques semaines de relâchement (dû à une grossesse par exemple) et vous restez des mois. On vous laisse nos cuisses, vous prenez les hanches, le ventre, les bras, et j’en passe…

Et puis, je ne doute pas que vous devez avoir envie de changer d’air, d’aller voir ailleurs si le monde est plus beau, parce qu’il faut dire que je ne vous ménage pas non plus, je ne me prélasse pas souvent au lit, je ne reste pas des heures allongée sur mon canapé, non, moi, je suis plutôt du style énergique (en même temps, en ayant 2 enfants qui bougent beaucoup, cela aide à ne pas paresser). Donc peut-être trouverez-vous une personne plus charitable qui vous laissera plus de repos.

Mais comme dans tous les moments difficiles, il est bon d’être bien entouré. J’ai donc choisi d’avoir recours à Jenny Craig et à ses nutritionnistes pour me conseiller sur la meilleure façon de vous dire au revoir et de ne surtout plus vous revoir. Cela me permettra de vous laisser, et de retrouver une silhouette depuis quelque temps oubliée.

vj6lnp81n0y8qzvq0exr

En plus, je mets toutes les chances de mon côté car vu comme vous vous accrochez, une plateforme simple et pratique, dédiée à votre disparition, ne pourra que m’être utile à vous dire bon vent et bonne route !

-> Article sponsorisé dans le cadre d’un essai du programme minceur. Retrouvez la série d’article :

Lettre ouverte à mes kilos

Dire ADIEU à ses kilos

Mes très chers kilos

Mes astuces pour réussir mon régime
ArticlepubliéSobusygirls-rouge

4 pensées sur «Lettre ouverte à mes kilos»

  1. Pingback : Mes astuces pour réussir mon régime | Confidences de maman

  2. Pingback : La réponse de mes kilos ... | Confidences de maman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge