Bref mon fils est PRESQUE propre !

Comme je vous en parlais dans mon article « Bref mon fils n’est pas propre! », l’apprentissage de la propreté [terme que je trouve nullissime mais Bref …] avec mon fils Crapouille s’avère plus que compliqué !!!!

C’est une maman complètement stressée et très inquiète qui vous livre son expérience …. Mais c’est aussi une maman quelque peu rassurée par vos échos, [merci pour vos commentaires et vos tweets !!!!!] qui vous fait part des derniers rebondissements 😉

Tenir un blog, cela permet de parler de son quotidien de maman avec ses victoires [ce ne sera pas sur ce sujet, pour le moment … ] et ses galères [en plein dans le mille avec cet article ! ]

Alors depuis une semaine que nous sommes en vacances, nous avons déclaré la guerre aux couches car avec Crapouille, il s’avère que c’est finalement cette méthode qui le fasse le plus réagir !

Parce qu’avec une couche, il n’est pas gêné et donc pas très motivé à devenir un « grand qui va sur le pot », alors j’ai acheté de beaux slips et de beaux petits caleçons [pour faire comme son papa ;-)]. Et nous avons donc retiré la couche et mis de jolis slips ….

Verdict ? Je vous vois vous demander si cela a marché ….

Bref mon fils est PRESQUE propre car ….

…quand Monsieur Crapouille joue, il a tendance à oublier qu’il n’a pas de couche car tellement pris par son envie de jouer, il ne veut s’arrêter et bref ACCIDENT !

… il faut sans cesse demander à Monsieur Crapouille d’aller sur le pot car de lui-même il ne le demande pas et donc ACCIDENT !

…. les récompenses promises ou les défis lancer ne restent pas longtemps dans son esprit et donc ACCIDENT !

…. le pipi commence à aller doucement plus dans le pot que dans le pantalon mais pour le caca, ce n’est pas ça ….. !

Et puis il faut aussi dire qu’en étant en vacances, on est amené à aller se promener en voiture, et donc problème de savoir s’il faut remettre une couche (avec le risque que cela implique de désorienter Crapouille …) ou prier pour ne pas avoir d’accident [en prévoyant une grosse serviette de bain dans le siège auto et des rechanges en pagaille ..].

Alors, au bout de 10 jours, on commence à voir des progrès mais sans que pour autant ce soit lui qui réclame le pot …. Et toujours cette impression que rien n’est fait et que Crapouille profite d’avoir une couche pour la sieste et le dodo pour faire des gros pipis et caca …

Au moment où je vous écris cet article, nous avons eu plusieurs pipi sur le pot [toujours à notre demande avec supplication et marchandage pour qu’il accepte de s’y asseoir] je peux vous dire que j’étais fière et que je commençais à devenir confiante jusqu’à ce GROS ACCIDENT en fin de journée ;-(

20130724-231409.jpg

Je ne vois pas encore le bout du tunnel mais la date fatidique de la rentrée scolaire approchant, mon stress ne faiblit pas ….

J’espère vraiment pouvoir vous écrire un nouvel article dans quelques jours avec des nouvelles plus heureuses du type, les couches c’est finit pour lui !!!!!

Allez Bref, il sera propre …. un jour … ou l’autre !

12 pensées sur «Bref mon fils est PRESQUE propre !»

  1. Super, il y a eu pleins de progrès, surtout ne désespère pas, nous en journée on a plus d’accidents mais la sieste et la nuit sont toujours problématique

    • Merci, tu imagines pas comment cela fait du bien le soutien des autres mamans …. 😉

  2. après 3 semaines en vacances en superbe culottes princesses pour la mienne, ça n’a pas marché… en fait si UNE fois…. j’ai parfois l’impression qu’elle se retient jusqu’à ce que je remette la couche pour la sieste… car couche hyper remplie au réveil sans avoir eu d’accident le matin et sans avoir été sur le pot… je me vois vraiment dans ton article, elle sait très bien à quoi sert le pot mais celui lui semble superflu ! elle part demain en vacances chez papy mamie, j’espère vraiment un changement en la retrouvant, espérant que le contact avec ses cousins qui sont plus grands la fasse changer un peu d’avis…. sinon on verra à la rentrée puisqu’elle se retient, je me dis qu’il n’y aura presque pas d’accident à l’école !… (on se console comme on peut)

  3. Coucou !
    Ton article résonne en moi car notre fille est propre depuis très peu et la rentrée se précise de jour en jour…. Je te livre donc ce qui a marché avec la Pipounette. Mais avant, je dois te raconter que chez moi la pression familiale était très grande (un enfant DOIT être propre vers 2 ans) sauf que moi je pense strictement le contraire. Je reste sûre que c’est l’enfant qui décide de tout ce qui concerne son propre corps, c’est un domaine qui, à mon sens, ne doit appartenir qu’à lui. Bref, j’ai toujours montré à ma fille où les choses se passaient, le pot est présent depuis bien longtemps dans les toilettes, elle s’y mettait parfois mais sans que rien ne se passe.
    J’ai de mon côté lutté pour ne pas céder à la pression de ma mère ni à l’échéance de l’école et ne me suis concentré uniquement sur la confiance que j’ai en ma fille.
    Nous avons acheté une surprise volumineuse et emballée que nous avons mis en évidence dans le salon. Nous lui avons dit que c’était une manifique surprise qui l’attendait quand elle ferait un gros pipi sur le pot (mais on lui laissait la couche pour que la décision vienne d’elle). Elle a observé et réclamé sa surprise pendant une semaine, puis, crois-moi si tu peux car moi je n’en revenais pas, un soir pendant qu’elle jouait, elle a dit « oh, pipi arrive » et s’est précipitée sur le pot en enlevant sa couche. Elle disait sur le pot, « je vais avoir ma surprise! » et je te jure que du jour au lendemain, plus une couche (hormis sieste et nuit) et pas un accident. Pipi, caca, tout est réglé. C’est vrai qu’on est encore stressés pendant les trajets en voiture car elle ne fait pas pipi à la demande mais ça se passe bien quand même…
    J’espère que notre petite expérience pourra te servir, en tout je te souhaite bon courage car c’est une étape difficile qu’on aime voir derrière soi !
    Bisous.

  4. Ah l’apprentissage du pot! Pour nous ça y est Littlegeek ne met plus de couches la journée, mais avant de tester en sortie j’ai longuement hésité! Alors oui au risque de la désorienté j’ai attendu qu’il n’y ai pas d’accidents à la maison pour ne plus mettre de couches en dehors.
    Je n’ai pas de solution miracle car je pense qu’il n’en existe pas. Il faut juste trouver le déclic pour ton petit bout et je te souhaite pour cela plein de courage!
    Cli Articles récents…La garde à domicile : c’est bien mais pas que…My Profile

  5. Ah c’est po simple, c’est surtout la pression de l’entourage qui pousse à être propre, faire ses nuits, marcher, parler… et après la lecture, chaque étape est accompagnée de son bon conseil !
    Pour le caca ça peut être un peu plus long lorsque les sphincters (muscles qui retiennent ) ne sont pas assez matures et ça peu varier selon les enfants.
    Le faire essayer de faire pipi debout comme les grands dehors (après tu achètes un marche pieds ) ?
    Courage !

  6. Hello,

    Je découvre ton blog qui est vraiment sympa 🙂 !
    Je ne peux pas t’apporter de solution ( ahah la phrase inutile !!) parce que mon chéri né en avril 2011 commence à peine à découvrir le pot !! il va encore à la garderie donc pas trop de pression il a encore un an ! mais lui le problème c’est qu’il ne veut plus de couches mais il n’est pas encore du tout mais pas du tout prêt !!! il veut tout le temps être « tout nu maman tout nu » ok mais bon je te passe les détails de caca dans le salon et des meilleures !!
    Je pense aussi qu’ils doivent avoir le déclic c’est à dire être psychologiquement prêt et surtout capable de pouvoir se retenir ! chaque enfant a son propre rythme et parfois ça se joue à une semaine près, un matin hop c’est bon !!!
    En tout cas ne t’inquiète pas car ce qui est sur c’est que tous les enfants absolument tous deviennent « propre » un jour ou l’autre. C’est comme la marche, le mien tardait ( 21 mois) et un jour le doc m’a dit ce qui est sur c’est qu’un jour il marchera !! ah oui ça c’est sur !!!
    Voilà j’arrête mon roman ( je pourrais continuer moi aussi de heures !!!)
    Courage et keep cool 🙂

    Mélanie .

  7. Notre expérience qui je l’espère pourra vous aider…
    Nous avions fixé avec mon fils l’échéance de la fin du paquet de couche en cours…Dernière couche de nuit mouillée, le lendemain soir on se met d’accord, plus de couches dans le paquet, plus de couches donc…
    Je n’ai pas dormi de la nuit, échauffaudant les pires scénarios catastrophe et bien rien, plus rien, plus jamais rien…
    Propre en une nuit…..
    Je croise les doigts pour vous, pour la rentrée surtout…!

    • Je ne veux pas crier victoire trop vite mais apparemment Crapouille serait propre #soulagement 😉

  8. Pingback : Apprentissage de la propreté en s'amusant [concours inside] | Confidences de maman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge