Epuisée …

Lorsque l’on me demande comment se sont passées mes vacances, le premier mot qui me vient à l’esprit est « fatigantes » et je m’en veux de penser cela …

pexel-photo

Certes nous avons profité Tit Mari et moi de nos deux adorables loulous, c’était un véritable bonheur de pouvoir passer du temps avec eux sans tout le stress du quotidien et sans avoir le regard fixé sur sa montre …

Mais je dois avouer que c’était aussi très dur car d’une part Numérobis est dans la période « terrible » où il veut tout faire comme les grands, par exemple, la poussette pour lui c’est finit, car il veut « mamacher » 🙂

Oui mais sauf qu’il ne veut pas toujours donner la main et préfère partir vivre sa vie de son côté, ce qui tu l’avoueras n’est pas très facile quand on se promène dehors …

Dur aussi parce qu’il affirme de plus en plus son caractère « comme sa mère » 🙂 et que donc lorsque l’on ne fait ce qu’il veut, on se rend vite compte !

Dur aussi car Crapouille & Numérobis s’entraînait l’un l’autre … Si l’un se mettait à crier, l’autre renchérissait avec le sourire !

Dur aussi car Crapouille ne voulait pas aller se coucher seul, donc il veillait avec nous mais du coup, manquait aussi de sommeil et était difficile la journée …

Ô je ne dis pas que j’étais malheureuse de partir en vacances avec eux, bien loi de là !

Ô je ne dis pas que je regrette leur complicité entre frère car elle est si belle à voir, oui bon un peu moins quand c’est pour faire des bêtises !

Je dis seulement que je suis épuisée … et que même ce mot semble dérisoire pour parler de ma fatigue (et je crois de celle de Tit Mari aussi)

Ô je ne regrette pas mes deux enfants rapprochés (2 ans d’écart) car c’est ce que je voulais et quand je vois comme ils sont complices, je ne peux qu’être heureuse mais cela implique aussi de ne pas m’être totalement remise entre mes deux grossesses, surtout que Crapouille mon aîné n’a pas fait ses nuits avant 12 mois et que même encore maintenant il se réveille encore la nuit parfois souvent.

Je me sens coupable de me plaindre d’être fatiguée …

Je me sens coupable de garder avant tout une impression de grande fatigue de nos vacances …

Je me sens coupable de ne pas être une maman calme et patiente (en ce moment c’est plutôt le contraire, dû à la fatigue)

Voilà, je ne cherche pas être parfaite, j’avais juste besoin de partager cela avec toi …

 

*Crédit Photo

21 pensée sur “Epuisée …

  1. Je crois qu’on en est toutes là mais vu que c’est tabou de se plaindre de la maternité on en parle peu finalement et pourtant on devrait

  2. Je te comprends c’est le premier mot qui me vient à l’esprit quand je pense à nos vacances en corse et à nos virées plage. Pourtant c’était mignon de tenir mon bebe de 9 mois dans mes bras après la baignade et de voir ma Puce de 28 mois réaliser ses premiers châteaux de sable.
    Rivieramum Articles récents…Comment je trouve l’inspiration?My Profile

  3. Je te comprends c’est également le premier mot qui me vient à l’esprit quand je pense à nos vacances en corse et à nos virées plage. C’était pourtant mignon de tenir mon bebe de 9 mois dans mes bras après la baignade et de voir jouer ma Puce de deux ans dans le sable.
    Rivieramum Articles récents…Comment je trouve l’inspiration?My Profile

  4. je te comprends ( aussi 😉 ! ) et suis moi-même partagée entre épuisement et culpabilité… alors je me raccroche aux ptits bonheurs, à l’épaule de chéri-mari, au chocolat, au rosé pamplemousse ( avec modération) pis j’me dis qu’aussi dure qu’elle soit cette période passera trop vite et que je la regretterai au final… je t’embrasse fort <3
    bbb’s mum Articles récents…Etre sa maman ♥ mon Top 5 ♥My Profile

  5. Oh comme je te comprends! Pendant nos 3 semaines, je n’ai pas arrêté de dire que des vacances avec des enfants n’avaient de vacances que le nom… J’ai repris le travail tout aussi fatiguée, la rentrée ne s’annonce pas très réjouissante! Bon courage, et surtout ne te sens pas coupable, je crois que nous sommes beaucoup à ressentir les mêmes choses que toi…
    malise Articles récents…Tarte tatin aux tomates caramélisées et chèvre frais (classique ou sans gluten)My Profile

  6. J’ai lu quelque part qu’il n’y avait rien de plus inutile que la culpabilité … Ça ne sert à rien ni à personne ça ne sert ni à corriger nos défauts ni à nous sentir mieux … Il faudrait pouvoir l’éradiquer de notre cerveau définitivement. Quelqu’un aurait-il un aspirateur à culpabilité sous la main?.. Merci d’avance

  7. moi je dis plains toi si ca te fait du bien ! faut que ca sorte
    et pourquoi on devrait toujours dire que tout va bien ? les coups durs, c’est aussi etre mere non ?
    la notre c’est pareil en ce moment dans la rue : elle vuet pousser elle meme la poussette, part en courant d’un copu, ne veux plus tenir la main : cette phase d’affirmation me tue 🙂
    des bisous ma belle

  8. On est loin d’etre d’etre maman parfaite mais on fait de notre mieux ! tu sais avec trois loulous a la maison pourtant d’ecart d’age 4 ans, je t’avoue que ce n’est pas de tout repos durant les vacances. la miss de 5 ans est plutot agité, elle aime taquiner, et du coup, ca part en cacahuete avec son grand frere. Pas facile mais c’est comme ça ! Alors pas de soucis, je comprend ton sos hihi bisouss bisouss

  9. J’aurais pu écrire presque mot pour mot le même article. Et la culpabilité…
    Ils ont 3 ans et 3 mois d’écart, rient ensemble et se chamaillent… c’est génial et usant !
    Bientôt la rentrée, bon courage !

  10. Tu as le droit de dire que tu es fatiguée, on en est toutes conscientes et on y passe toutes ! mes 2 derniers ont 19 mois d’écart, et ce n’est pas triste tous les jours, c’est vrai quelques fois c’est fatiguant, mais je relativise en me disant qu’ils vont bien ! ce sont des purs moments de bonheur, et que ça passe bien trop vite !

  11. Tu ne dois pas te sentir mal de penser cela.
    Tu es loin d’etre la seule.
    Oui se retrouver cela fait du bien, mais il n’en reste pas moins qu’il faut gérer comme tous les jours nos enfants avec la même énergie qui malheureusement n’est pas toujours là.
    Le top est de pouvoir les faire garder aux grands parents qqs jours, le silence, ne pas courir, râler, surveiller à plein temps, préparer les repas, les machines a tout va ect c’est juste… merveilleux !
    Mais pas toujours possible…
    J’ai passé deux semaines chez mes beaux parents donc une sans mon mari. J’avoue je suis revenue nase quand même ! Mais vraiment vraiment nase
    Je suis parti un wk avec une copine, repos, détente, resto. Je suis revenue avec le moral, mieux dans mes baskets et reposée (et donc moins tendu à raler des le premier cri/pleure/caprice)
    Bref, il FAUT te trouver un temps off, même court, il n’en sera que bénéfique !
    mlleor Articles récents…Mon tout petitMy Profile

  12. Oh comme je te comprends! Ah chaque fois que je reprends le boulot après les vacances je ne peux m’empêcher de me demander « pourquoi suis-je plus fatiguée qu’avant de partir??? » Et encore moi j’en ai qu’un alors avec deux tu as deux fois plus de raison d’être fatiguée!

  13. Pingback : Quand je pars sans eux ... - Confidences de maman

  14. Je reviens de 3 semaines de vacances avec mes 2 puces de 4 ans et demi et 15 mois….et je suis sur les genoux !
    3 semaines à courir après la plus petite qui, comme le tien, dit non à la poussette , marche, escalade et en prend des risques inconsidérés (qu’elle ne comprend pas,forcément !)
    3 semaines à me battre avec mon aînée pour obtenir un minimum de respect et d’écoute
    3 semaines à supporter sa mauvaise humeur et ses exigences dignes d’une adolescente (« non chérie, il est minuit, tu ne retournes pas à l’aire de jeux toute seule »…….)
    3 semaines de nuits écourtées par les pleurs de l’une ou de l’autre (nouvel endroit, promiscuité, bruit)
    3 semaines sans même trouver un moment pour m’allonger sur un transat et lire un livre (j’ai ramené celui emmené sans l’avoir ouvert)

    et pourtant, aujourd’hui je suis au bureau, et je ne peux pas m’empêcher de regarder les photos de ces 3 semaines sur mon téléphone, en me disant que oui, mes 2 monstres me manquent.
    Je suis loin d’être une mère parfaite; je râle beaucoup trop; je suis trop exigeante….mais purée je les ai dans la peau mes gonzesses!

    Bon courage à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge